Actualités des prépas scientifiques
illustration
Frais de port à 1 centime à partir de 39 euros d'achat


Suivez les éditions Lavoisier sur Facebook

Actualités des prépas scientifiques

Retrouvez les dernières infos sur vos filières de prépas scientifiques

Résultats 2016

On peut comparer les résultats globaux. Voici les dernières statistiques des concours d’entrée 2016, telles que nous les donne le site scei-concours.fr :
résultats des prépas scientifiques sur l'année 2016
Bien entendu, une analyse plus fine nécessite de regarder les chiffres école par école, ce que l’on trouve sur le même site.

Oraux 2016

Les oraux 2016 ont confirmé la tendance des oraux 2015 qui ont été les premiers oraux correspondant au nouveau programme mis en place aux rentrées 2013 et 2014. Toujours sur le site des concours (scei-concours.fr), on trouve en ce moment des indications précieuses sur les modifications apportées aux oraux selon les concours, filière et matière. Exemple : ci-dessous, extrait du concours CCP pour l’épreuve de chimie d’option PC

En accord avec les nouveaux objectifs de l’enseignement de la chimie en classe préparatoire PC, les sujets de la session 2015 vont évoluer de manière à pouvoir évaluer les compétences propres à la pratique de la démarche scientifique (observer, s’approprier une problématique, analyser, modéliser, valider, réaliser) comme celles plus transverses liées à la communication orale, à l’autonomie et la prise d’initiative.

    La durée totale de l’épreuve est d’une heure, la première moitié de ce temps pour la préparation sur table du sujet et la deuxième moitié pour l’exposé au tableau devant l’examinateur. Le sujet comporte deux parties indépendantes :
  • une première partie intitulée ‘question ouverte’ sur 8 points pour une durée de 12 minutes. L’examinateur clôturera la discussion impérativement au bout des 12 minutes.
  • puis un exercice sur 12 points, d’une durée maximum de 18 minutes, pouvant présenter un certain nombre de questions indépendantes que le candidat pourra exposer librement.

L’ensemble du sujet portera sur le programme des deux années de classe préparatoire et comportera nécessairement soit un exercice de chimie organique et les deux autres parties sur la chimie générale ou inorganique, soit un exercice de chimie générale ou inorganique et les deux autres parties sur la chimie organique.

    La partie ‘question ouverte’ comprend 2 sous-parties :
  • une question sur un point précis du programme (par exemple le mécanisme de la réaction de saponification, le postulat de Hammond, l’allure des orbitales d, l’allure du diagramme binaire isobare liquide-vapeur avec miscibilité nulle à l’état liquide…..). Pendant la présentation de cette sous-partie, l’examinateur n’interviendra pas ;
  • une autre en lien avec la sous-partie précédente pourra avoir comme point de départ un court document (extrait de protocole, photo, tableau de données, diagramme, courbe…..), une observation expérimentale à interpréter. Elle pourra aussi consister en la proposition d’une séquence réactionnelle ou d’un court protocole. L’étudiant amorcera la discussion autour de la problématique et il s’en suivra une discussion avec l’examinateur.

L’exercice sera construit de manière à proposer un certain nombre de questions indépendantes de difficultés variables et ne reposera pas exclusivement sur des compétences calculatoires. Il pourra comporter éventuellement une analyse de documents. Des documents annexes pourront éventuellement être fournis (tables de RMN, IR) pour aider le candidat.

En conclusion, les examinateurs recommandent aux futurs candidats de ne négliger aucune partie du programme des deux années de classe préparatoire, y compris les connaissances pratiques qui seront évaluées à travers de nombreux sujets. La lecture attentive du programme officiel est aussi fortement préconisée. Les étudiants devront être attentifs à la gestion du temps de préparation comme de présentation. En effet, ils seront évalués aussi bien vis-à-vis de leurs compétences scientifiques et leur adéquation à la démarche scientifique que par rapport à celles liées à leur aptitude à communiquer, à prendre des initiatives et à être autonome. La réussite à l’oral de chimie ne pourra pas être due au hasard : seul un travail régulier et constant pendant les deux années de formation permettra aux candidats de mettre en valeur lors de leur prestation leurs connaissances chimiques, leurs qualités scientifiques en utilisant un langage approprié et précis.

Commentaires sur les oraux 2016 en filières scientifiques

En mathématiques, les épreuves sans informatique ressemblaient aux années précédentes, les exercices étaient même plus classiques donc plus faciles ; en revanche, celles avec informatique ont parfois été surprenantes.L’idée de faire travailler l’esprit critique comme annoncée était légèrement appliquée.

En physique, on note une évolution sensible : esprit critique, modélisation, initiative, autonomie, exercice tourné vers le qualitatif.

En chimie, la forme des oraux a été très variable, les énoncés des sujets souvent plus longs ; les analyses de documents et les questions ouvertes ont parfois été déstabilisantes. Les étudiants consulteront avec profit les rapports de jury des divers concours (site SCEI)

Écrits 2016

Les sujets des écrits 2016 des diverses filières peuvent être consultés sur le site des concours : scei-concours.fr Il suffit de suivre Liens/ Partenaires/ puis choisir la banque d’épreuves concernée et la filière MP, PC, PSI, PT, BCPST désirée. Exemples : sujets 2016 de la banque Mines-Ponts en filières MP, PC, PSI mines-ponts.fr sujets 2016 de la banque Agro-Véto en filière BCPST-Véto concours-agro-veto.net

Thème de français 2016-2017

L’enseignement de français et de philosophie dans les classes préparatoires scientifiques concerne un thème, étudié de façon privilégiée à travers les œuvres précisées ci-après. Le thème pour 2016-2017 est

Servitude et soumission

Ce thème est illustré par les trois œuvres suivantes :

  1. La Boétie : Discours de la servitude volontaire – 1576
  2. Montesquieu : Les Lettres persanes– 1721
  3. Ibsen : Une maison de poupée – 1879 – Traduction d’Éloi Recoing - Babel n° 1400, Actes Sud Traduction imposée par le programme officiel.

Tipe pour l’année 2016/2017

Lien vers le bulletin officiel du ministère de l'éducation

Rappel d’un des objectifs de formation des travaux d’initiative personnelle encadrés (Tipe) : initiation à la démarche de recherche

Lors des travaux d'initiative personnelle encadrés, l'étudiant a un travail personnel à effectuer, qui le met en situation de responsabilité. Cette activité est en particulier une initiation et un entraînement à la démarche de recherche scientifique et technologique dont chacun sait que les processus afférents sont nombreux et variés. L'activité de TIPE doit amener l'étudiant à se poser des questions avant de tenter d'y répondre. En effet, le questionnement préalable à l'élaboration ou à la recherche des solutions est une pratique courante des scientifiques. La recherche scientifique et technologique conduit à l'élaboration d'objets de pensée et d'objets réels, qui participent au processus permanent de construction qui va de la connaissance à la conception voire à la réalisation, et portent le nom d'inventions, de découvertes et d'innovations scientifiques et technologiques. La mise en convergence de travaux de recherche émanant de plusieurs champs disciplinaires assure le progrès des connaissances et permet des avancées dans l'intelligibilité du monde réel.

Intitulé du thème Tipe pour l’année 2016-2017

Pour l'année 2016-2017, le thème TIPE commun aux filières BCPST, MP, PC, PSI, PT, TB, TPC et TSI est intitulé
Optimalité : choix, contraintes, hasard

Commentaires

Le travail de l'étudiant en TIPE doit être centré sur une véritable démarche de recherche scientifique et technologique réalisée de façon concrète. L'analyse du réel, de faits, de processus, d'objets, etc., doit permettre de dégager une problématique en relation explicite avec le thème proposé. La recherche d'explications comprend une investigation mettant en œuvre des outils et méthodes auxquels on recourt classiquement dans tout travail de recherche scientifique (observations, réalisation pratique d'expériences, modélisations, formulation d'hypothèses, simulations, validation ou invalidation de modèles par comparaison au réel, etc.). Cela doit amener l'étudiant à découvrir par lui-même, sans ambition excessive, mais en sollicitant ses capacités d'invention et d'initiative.

Contenus et modalités

L'adéquation du sujet choisi par l'étudiant au thème de l'année s'opérera par l'une ou plusieurs des trois entrées proposées : choix, contraintes, hasard. Le travail fourni conduit à une production personnelle de l'étudiant – observation et description d'objets naturels ou artificiels, traitement de données, mise en évidence de phénomènes, expérimentation, modélisation, simulation, élaboration, etc. – réalisée dans le cadre du sujet choisi adhérant au thème. Cette production ne peut en aucun cas se limiter à une simple synthèse d'informations collectées, mais doit faire ressortir une « valeur ajoutée » apportée par le candidat. Les étudiants effectuent ces travaux en petits groupes d'au maximum cinq étudiants ou de façon individuelle. Dans le cas d'un travail collectif, le candidat doit être capable à la fois de présenter la philosophie générale du projet, et de faire ressortir nettement son apport personnel à cette œuvre commune.

Compétences développées

Les TIPE permettent à l'étudiant de s'enrichir du contact de personnalités physiques extérieures au lycée (industriels, chercheurs, enseignants, etc.), de montrer ses capacités à faire preuve d'initiative personnelle, d'exigence et d'esprit critique, d'approfondissement et de rigueur, de rapprocher plusieurs logiques de raisonnement et de recherche scientifique et technologique, par exemple par un décloisonnement des disciplines. Ils permettent à l'étudiant de développer des compétences telles que :

  • identifier, s'approprier et traiter une problématique explicitement reliée au thème ;
  • collecter des informations pertinentes (internet, bibliothèque, littérature, contacts industriels, visites de laboratoires, etc.), les analyser, les synthétiser ;
  • réaliser une production ou une expérimentation personnelle et en exploiter les résultats ;
  • construire et valider une modélisation ;
  • communiquer sur une production ou une expérimentation personnelle.

IMPORTANT : suite à la modification de l’épreuve de TIPE, l’étudiant trouvera sur le lien suivant ce qui est attendu pour cette année ainsi que les dates des diverses étapes.
http://www.scei-concours.fr/tipe/livrables_v04.pdf

Frais de port à 1 centime à partir de 39 euros d'achat Suivez les éditions Lavoisier sur Facebook
En continuant à naviguer, vous autorisez Lavoisier à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, rendez-vous sur notre page Confidentialité/Sécurité. X